top of page

Construction de la maison médicale de la ville de Plaisir

- MMP -

 

JAQ mandataire – Cetab, BE TCE - IPCS, OPC – Sigma, Acoustique – ORLIC&COCHET, Signalétique

MOA : Ville de Plaisir - Plaisir - Construction neuve – 900m2 - 2 700 000€ HT – Livraison 2026

Chef de projet : Valentin Chaput

Images : JAQ

La parcelle est située à la rencontre de grands équipements de santé publics et un tissu plus résidentiel caractérisé par un ensemble pavillonnaire. Le projet est la construction neuve de la future maison de santé de la ville de Plaisir. L’objectif est d’attirer et de maintenir des professionnels de santé dans des zones identifiées comme prioritaires tout en proposant des locaux adaptés à l’exercice en groupe. Ce projet rassemblera quatre unités médicales et une vingtaine de professionnels de santé, dont un pôle de kinésithérapeute et un pôle dentaire. La conception de cette maison de santé, mêle plusieurs enjeux : présenter une identité de service tout en gardant un aspect rassurant et accueillant. Volontairement vernaculaire, à l'échelle du tissu urbain qui l'entoure, cette maison de santé pluridisciplinaire mêle à la fois l’échelle domestique et la plus grande échelle du territoire.

 

Pour répondre aux besoins actuels de la santé, tout en permettant d’accepter les évolutions, le bâtiment doit être capable de s’adapter. C’est ainsi qu’un des thèmes importants de ce projet reste celui de son adaptabilité dans le temps. Ce thème apparait dès le choix de l’implantation du projet sur son site. La forme que prend le projet fait donc suite à une recherche de compacité, à la fois pour dégager de l’espace pour le parking, mais aussi et surtout pour conserver de la surface constructible sur cette parcelle en prévision d’une future extension. Se plaçant à la rencontre de nombreux flux, le projet doit également faire transition au sein même de la parcelle, de la rue jusqu’aux cabinets de consultation. Ce projet mixte comprend des espaces polyvalents pour de multiples usages, au sein d'un seul et même bâtiment.

Le choix dans matériaux employés sur le projet résulte d’une lecture historique du site, des marqueurs communs à la région et plus précisément à la commune. Ainsi, les murs d’enceinte garantissant l’intimité des jardins et la sécurité du site seront en parement de pierre de meulière. Ils inscriront le projet dans la continuité des murs déjà présents sur la rue de la Boissière. Le bâtiment lui-même sera construit en briques massives, dites maxi-brique, assurant une grande pérennité et faisant référence aux bâtiments du milieu du XXe présents sur le campus de l’hôpital. La charpente des toitures dessinant l’intérieur du projet ainsi que ses façades seront en structure bois et seront recouvertes d‘un système de couverture en zinc. Ainsi, le projet se décompose naturellement entre un socle maçonné pérenne, apportant une certaine intimité et un niveau supérieur structure légère permettant d’apprécier une luminosité adaptée au programme. La future Maison de Santé sera respectueuse de l’environnement en prônant une architecture sobre et responsable pour un équipement inscrit dans son site.

MDS-PLAISIR-PERS-PC-Sans feu_edited.jpg
MDS-PLAISIR-PERS-PC-Sans feu_edited.jpg
fleche
bottom of page