top of page
CMIP - AXO.jpg

nommé au prix d'architecture

D'A 10+1 en 2023

Centre Médical de l'Institut Pasteur

- CMIP -

JAQ mandataire - Batiserf, Structure - Gopura, Bet Tce - Alayrac, économie

Institut Pasteur - Paris - Restructuration et extension - 3000m2 - 9 000 000€ HT - Livré en 2022,  phase 3 en cours

Nommé au prix d'Architecture DA 10+1 en 2023 

Cheffe de projet : Clémence Agopian

Photographies : © Aldo Amoretti

Le projet du Centre Médical de l’Institut Pasteur à Paris incarne toutes les complexités de densification d’un campus urbain contemporain : une rénovation et extension en site occupé sur quatre niveaux dont un sous-sol, un programme mixte bureaux / laboratoires / consultations, à la fois privé mais aussi accessible au public, en dialogue avec un patrimoine historique. Situé dans l’axe de la rue historique qui relie l’ensemble du campus, le projet devient la trame de fond de cette perspective bâtie. Il était alors essentiel de composer avec cette vue, de proposer une grille aux proportions exagérés ; un point de fixation du paysage qui, par sa nature abstraite et neutre, n’entrave pas la lecture de composition des bâtiments majeurs qui jouxtent cet axe. Construire dans un site historique nécessite une démarche de conservation des empreintes architecturales existantes.

 

C’est ainsi que les éléments constituants du bâtiment existant sont soulignés en composant avec le volume décroché autrefois utilisé comme chapelle de la partie hospitalière du campus et conférant aujourd’hui une particularité mémorielle à la façade principale du bâtiment. Le volume « claire désormais l’escalier menant au niveau enterré du projet et devient au premier étage une terrasse accessible pour les usagers. L’entrée historique depuis le campus a également été conservé et magnifié en y ajoutant les volumes traversants des salles de réunions des deux premiers niveaux. La brique, la pierre, les modénatures de façades se composent avec la nouvelle trame bâtie et participent pleinement à la contemporanéité de l’ouvrage.

 

Pour répondre aux enjeux de chantier en site contrait et occupé ainsi qu'aux besoins d'évolutives de l'édifice,,le CMIP est conçu selon un principe structurel mixte qui reprend les codes architecturaux des bâtiments Haussmanniens historiques : structure mixte métal, plancher bois, et pierre massive en façade. La nécessité de protéger cette structure métallique à l’intérieur pour en garantir sa longévité nous a mené à un travail d’exploration plus libre sur les problématiques de composition et d’ornement. 

Pour engager un dialogue avec le bâtiment classé aux monuments historiques auquel elle fait face, l’extension est ainsi parée d’une vêture de pierre massive autoportante de Bourgogne. Cette structure, magnifie le travail de la véritable trame porteuse tout en affichant les éléments significatifs de son caractère non structurel. Composés de piles de pierre à base carré de 30cm, les éléments se répètent et s’empilent à la fois verticalement et horizontalement, sans autres contraintes que leurs propres portances. Placée à 10cm de la structure primaire, la pierre révèle ce décollement à tous les angles du bâtiment, dans le vide laissée devant la menuiserie extérieure. La pierre est ici utilisée comme un élément d’ornement indépendant, une structure à part non greffée, un matériau durable, pérenne associée à une pensée historique qui ne masque pas sa véritable ambition et qui participe pleinement aux enjeux environnementaux de décarbonation de ce campus de recherche Parisien.

CMIP hall - PLAN
CMIP hall coupe
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
CMIP hall photo
fleche
bottom of page